Des hommes en suspension...

 

 

 

L'eau ruisselle sur leur face

Des hommes en suspension

Ils errent

 

 

 

Toujours en recherche

Un jardin suspendu

La route est longue et ardue

S'il s'agissait de tout laver pour tout effacer.

Des hommes en suspension

Ultime étape

Qu'elle sera la prochaine?

En mémoire, le passé

La trace absolue de nôtre parcours.

Des hommes en suspension

Comme jamais on en voit

Des roseaux se balançant au gré du vent.

Où vont ils, qui sont ils?

En équilibre, en vie dans leur vie

En déséquilibre, ils s'agitent et se perdent

l'instabilité effraie et enrichit.

L'angoisse et la peur menacent en ce qu'elles nous retiennent.

Se perdre ou plutôt se trouver

la subtilité de la vie

Aller vers soi, indéfiniment.

La tempête apporte l'accalmie, la sérénité, l'équilibre, l'accomplissement.

Etre tout simplement, c'est balayer une identité qui ne nous appartient pas.

C'est bousculer, réagir, se faire violence pour apparaître, renaître.

Unis et désunis

ces hommes en suspension

ne sachant que devenir

entre deux,

sans pied ni tête

ils ont perdu pieds à en perdre la tête

entre ciel et terre

ils errent en des terres incertaines,

en perpétuelle recherche,

L'espoir comme une utopie :

L'envol de la liberté d'être.

 

SJouas.